La parenthèse inattendue Journal de bord créatif 🌷 J8

24 mars 2020✨Bilan semaine 1✨les phases d’un confinement ✨ journal créatif avec Emily Hawkes✨

C’est à nouveau une nouvelle semaine qui commence !  😉

Hé oui ! hier, c’était le début de la semaine et aujourd’hui, nous commençons la 2ème semaine de ce confinement…. J’espère que vous vous installez sereinement dans cet espace-temps en pointillés…

Aujourd’hui je vous propose de faire le point sur cette 1ère semaine écoulée, d’essayer d’y voir plus clair et de comprendre un peu plus les phases d’un confinement.

Je continue également à vous faire découvrir les membres de cette belle communauté internationale du journal créatif. Et cette fois-ci, nous allons en Bretagne. Vous la connaissez sûrement. Je vous ai déjà partagé plusieurs de ses propositions. Il s’agit de l’art-thérapeute Emily Hawkes.
Mais commençons par ce petit texte…

**********

Et voici un article qui m’a intéressé parce qu’il met des mots sur ce que nous vivons. Il a le grand avantage d’amorcer une réflexion sur ce thème des phases…
Clairement, en cette semaine 1, nous avons traversé cette phase 1 dite de survie pour passer tranquillement en phase 2 dite de sécurité… Je vous laisse découvrir cet article :

Rien n’est plus étrange que ce qui nous arrive en ce moment. Nous n’avons pas de références, tout est de l’ordre de l’inconnu. Sauf que non : ailleurs, d’autres ont vécu (ou vivent encore, avec un peu d’avance) ce confinement. Et nous transmettent de précieux conseils sur les différentes étapes mentales de cette quarantaine.

– La phase 1, dite phase de survie, est la plus compliquée. C’est la phase d’adaptation à ce nouveau mode de vie, teintée de panique, de mauvais sommeil, etc… On est le plus souvent en mode “réactif”, à regarder sans arrêt les news sur l’évolution du virus.

Les conseils pour cette phase : ne surtout pas passer ses journées à regarder les infos et se concentrer sur le plan de préparation de cette quarantaine. Que veut-on en faire ? Comment transformer ce temps lent en temps qualitatif ? Comment va-t-on occuper ses journées ?

– La phase 2 est la phase de sécurité. On s’habitue progressivement à ce mode de vie, on baisse nos défenses, on range nos placards et  on commence à embrasser ce temps long.

Les conseils pour cette phase : se retirer des boucles Whatsapp ou autres trop intempestives, mettre à profit ce temps pour explorer l’une des passion/activités que l’on n’a jamais le temps de pratiquer – par exemple la cuisine.

– La phase 3 est considérée comme la phase d’appartenance. C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes, lorsque la nouvelle normalité s’installe. On apprend enfin à gérer son temps, à jongler entre travail et famille à la maison, à s’installer dans son rythme. Ce n’est pas la phase la plus facile mais cette nouvelle norme et cet équilibre de vie inédit s’installent, curieusement, plutôt bien.

Les conseils pour cette phase : ne plus évoquer la quarantaine comme une prison mais plutôt comme du me time, créer un calendrier familial pour bien séparer les temps de famille et les temps de travail, ne plus être dans l’entre-deux.

– La phase 4 est appelée phase de l’importanceAprès avoir traversé toutes les phases précédentes, vous avez vécu beaucoup de changements en très peu de temps. Il s’agit de les mettre à profit pour une transformation potentielle : soyez donc attentif à toutes les nouvelles idées qui pourraient naître, sur votre façon de travailler, de vivre et sur ce que vous avez vraiment envie de faire.

Les conseils pour cette phase : maintenir le plus possible l’équilibre trouvé dans la phrase précédente. Vous avez sûrement développé des relations différentes avec votre famille ou vos collègues depuis que vous avez traversé cette crise ensemble. Que voulez-vous en faire?

– La phase 5, c’est la phase d’auto-actualisation. Alors que la panique ambiante et le nombre de nouveaux cas commencent à baisser, la vie s’ajuste lentement à la nouvelle norme. Rester vigilant et reconnaissant d’avoir enfin émergé, même si usés par une pandémie potentiellement dévastatrice. Prendre du recul par rapport à sa transformation.

Les conseils pour cette phase : Tirer parti du changement rapide pour accélérer des changements dans son style de vie, son travail, etc.

SOURCE : Lessons from a coronavirus refugee – Sina Farzaneh
Merci à Fabienne Denayer de m’avoir fait découvrir cet article !
*****
Je vous invite donc aujourd’hui à vous inspirer de cet article dans votre journal pour faire votre bilan de la semaine 1. Amenez-y de la couleur, des mots, des symboles, des diagrammes, des flèches, des écritures plus ou moins grosses selon que ça a été important ou non, des images, votre petit animal totem,…
Bref laissez-vous inspirer par tout cela en en faisant votre propre alchimie.

Autre piste très bienfaisante…

Voici un des exercices proposés par Emily qui vient à point nommé pour ce bilan :

Et si vous cherchez d’autres idées pour votre journal de bord, je vous invite à aller faire un tour sur son site :
www.emilyhawkes.fr

Vous y trouverez des invitations créatives, des propositions gratuites et payantes pour aller plus loin mais également un lien vers sa chaine Youtube où elle a accumulé tout un de tas de belles propositions. Je suis fan !
Merci à elle pour toute cette générosité !
**********

Je termine par un très beau texte de Jeff Foster :

“Ça va aller.

Ça va vraiment aller.

Nous affronterons cette situation ensemble avec amour, humour et patience.

Nous allons pleurer ensemble, nous allons rire ensemble.

Nous découvrirons l’unité dans notre séparation.

Et le pire se terminera un jour.

Et nous aurons tellement appris d’ici là.

Nous sommes maintenant appelés à faire face à des sentiments très difficiles en nous.

La peur. Le chagrin. La perte d’un ancien mode de vie. Nos plans dévastés.

Nous allons apprendre à nous affronter nous-mêmes. nulle part où fuir, nulle part où se cacher.

Nulle part où aller sauf à l’intérieur de nous-même.

Une quarantaine sacrée.

Nous allons apprendre à affronter notre ennui. Notre agitation. La partie de nous qui veut être ailleurs, avec quelqu’un d’autre, faire autre chose, avoir une autre expérience, dans d’autres maintenant, vivre dans une autre vie.

Nous allons laisser partir le merveilleux avenir que nous avions prévu.

Nous laisserons le futur fantastique mourir, se libérer, et en faire le deuil.

Nous reviendrons à la solidité et à la chaleur du présent.

Nous ferons du présent notre foyer.

Nous allons recommencer, ici, et construire une nouvelle maison sur un nouveau sol.

Nous allons explorer un nouveau mode de vie.

Étrange, au début. Mais plein de possibilités.

Plus lentement. Plus calmement.

Nous allons nous parler honnêtement de la mort, de la vie et de l’impermanence, et de ce que nous ressentons de tous les changements qui sont survenus à nous et à nos proches.

Nous allons apprendre à un peu plus valoriser la vie.

Oui, peut-être que nous allons apprendre à un peu plus valoriser la vie.

Et vivre avec nos cœurs légèrement plus ouverts aux éléments.

Et trouver notre salut là-bas dans l’incertitude.

Aucun d’entre nous n’est immunisé contre le changement.

A la rupture. À l’éclat des formes anciennes et familières.

C’est le chemin des choses, ça a toujours été le chemin des choses.

De cette perspective, rien n’a mal tourné.

La crise signifie simplement « point tournant”, et aucun d’entre nous n’est à l’abri des tournants.

La perte de l’ancien fait place à la naissance du nouveau.

Ça a toujours été ainsi.

L’amour. L’humour. La patience. Avec ces choses, nous passerons le cap.

Plus forts qu’avant. Renouvelés. Prêts.
Je vous envoie tout mon amour mes amis.“

—  Jeff Foster

**********

Bienfaisant tout ça, non ?!
Je vous invite à vous inspirer de tout cela pour créer à votre façon ce bilan de votre semaine 1.
A nos journaux de bord !

Belle journée !

**********
🔖
PETITE NOTE…Quand je fais du Journal Créatif, je me mets dans ma bulle, laisse à la porte sur le « porte-mental »  mon critique intérieur (« Jojo la critique » pour les intimes ! 😉) et entre dans un espace de douceur et de bienveillance envers moi-même. Je suis prête à accueillir ce qui se présente (il y a pleine belles surprises avec le journal créatif !!) , à célébrer la beauté du vivant, à transformer ce qui demande à être transformé, à vivre ici et maintenant…Le but n’est pas de faire une oeuvre d’art mais de prendre soin de soi…
(mais si vous êtes un(e) artiste, ne vous empêchez pas de faire du beau… C’est pas grave !!! 😉)
**********

Belle journée !

****** à bientôt pour la suite !  ******

Prenez bien soin de vous et de vos proches,

Valérie Barrois – Atelier Les Couleurs de la Vie – Evreux

Une réponse à “La parenthèse inattendue Journal de bord créatif 🌷 J8

  1. Pingback: Les 5 phases du confinement | Pas à Pas·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.